Le Voeu de Louis XIII et celui du Grand Monarque

  1. Home
  2. »
  3. Communiqués aux Cœurs Croisés
  4. »
  5. Le Voeu de Louis XIII et celui du Grand Monarque

Chers Amis,

L’Histoire nous rapporte que Louis XIII décida de consacrer la France à la Sainte Vierge Marie le 10 Février 1638.

Devant les difficultés innombrables qui assaillaient le Royaume, le Roi eut recours à la protection de la Reine du Ciel, et constata très vite l’heureux résultat.

Contrairement à la légende, Louis XIII ne fit pas ce vœu pour obtenir un héritier, mais pour sauver la France de ses ennemis.

Les obstacles s’accumulaient, le roi vivait dans l’angoisse d’une atmosphère lourde et inquiétante pour l’avenir du Royaume :

– Les grands feudataires défiaient l’autorité royale et l’unité du Royaume : la Fronde des Grands menant à la guerre civile.

– L’empire des Habsbourg devenait très menaçant par l’encerclement de la France par l’Allemagne, l’Autriche, les Pays-Bas et surtout l’Espagne.

– Les six trahisons successives de son frère le duc d’Orléans qui voulait prendre sa place et le destituer.

– Son meilleur soldat, le grand Condé, passait au service de l’Espagne !

– La reine Anne d’Autriche, doña Ana infante d’Espagne, informait l’Espagne des secrets projets du roi par la duchesse de Chevreuse, son amie.

– Les ambitions permanentes de sa mère Marie de Médicis, régente jusqu’à la seizième année de Louis XIII, voulant imposer sa politique pro italienne et pro espagnole au détriment de la France. Sans compter les humiliations de Conchini et de son épouse Léonora, manipulant la Reine et repoussant Louis des affaires…

– Les alliances protestantes du duc de Rohan avec l’Angleterre, constituant un état dans l’état…

Bref, devant ses multiples épreuves, le roi eut recours dès 1636 au secours divin par le vœu de consécration de sa personne et du royaume de France à la Sainte Vierge Marie, le 15 Août 1638. Le roi demandait la victoire dans ses armes et la paix dans l’honneur.

La réponse du Ciel ne se fit pas attendre. Une révélation divine poussa le frère Fiacre à faire 3 neuvaines à Notre Dame des Grâces à Cotignac à partir du 5 Décembre 1637. Dans la nuit du 5 Décembre, un orage éclata obligeant Louis XIII à s’arrêter au Louvre, où il partagea la chambre de la Reine.

Les époux royaux se réconcilièrent, et Louis XIV naquit exactement 9 mois après la fin de ces 3 neuvaines, le 5 Septembre 1938…

Anne de Goulaine (1600-1653), en religion Mère Anne de Jésus Crucifié, entre au monastère de Morlaix en 1629. Compatissant aux douleurs du Christ, elle reçoit les stigmates de la Passion l’année suivante. Ses compagnes assistent à ses extases : Son état intérieur fut changé, entrant dans la participation de la joie de la résurrection, elle vit Notre Seigneur non plus avec des plaies sanglantes mais reluisantes comme le soleil. Alors que le royaume est en difficulté dans sa guerre avec l’Espagne, la Vierge lui apparaît en 1636, demandant que la France lui soit consacrée.

Le 15 juillet, la Vierge apparaît à Anne de Goulaine, et le 16 juillet le Seigneur lui demande : « Je veux aussi que (Louis XIII) fasse honorer ma mère en son royaume en la manière que je lui ferai connaître. Je rendrai son royaume par l’intercession de ma mère la plus heureuse patrie qui soit sous le ciel. » Le message est transmis par l’entremise du Père Joseph, fidèle agent de Richelieu.

(Il y a une relation étroite entre le vœu de Louis XIII et la mission posthume de Soeur Olive, qui doit faire triompher le futur roi, accomplissant la deuxième mission de Jeanne d’Arc dans les prochaines années, « quand la France sera en grand danger »…)

Le chemin de la Soeur Anne de Goulaine en 1636 est passé ensuite par La soeur Marguerite Marie à Paray le Monial en 1689; puis hélas un siècle plus tard, par la révolution de 1789 suite au refus de Louis XIV; puis l’appel du Sacré Coeur à la Soeur Claire Ferchaud pendant la guerre de 14_18, et ensuite par le sacrifice de la Sœur Olive Marie du Christ Roi à Paris morte le 2Mai 1968, et enfin l’appel solennel de la TS Vierge Marie à Kérizinen pour établir la Paix mondiale par la consécration du monde, des familles et de chacun aux deux Coeurs Unis de Jésus et de Marie. Devant la basilique de Sainte Anne, le Comte de Chambord un genou à terre devant la couronne de France, attend en prière le successeur légitime de la Maison de France, descendant de Louis XVII. C’est là que nous nous étions pour prier ensemble le 15 Aout 2023.

Voici le vœu de Louis XIII, qu’a lu notre ami Emmanuel de Goulaine le 15 Août 2023, au monument du Comte de Chambord à Sainte Anne d’Auray  . Merci à tous ceux qui sont venus participer, nous étions une cinquantaine, que Dieu vous bénisse tous, Amis Coeurs Croisés!.

Le « Vœu de Louis XIII » :

Louis, par la grâce de Dieu, Roi de France et de Navarre, à tous ceux qui ces présentes lettres verront, salut.

Dieu, qui élève les rois au trône de leur grandeur, non content de nous avoir donné l’esprit qu’il départ à tous les princes de la terre pour la conduite de leurs peuples, a voulu prendre un soin si spécial et de notre personne et de notre Etat, que nous ne pouvons considérer le bonheur du cours de notre règne sans y voir autant d’effets merveilleux de sa bonté que d’accidents qui pouvaient nous perdre.

Lorsque nous sommes entré au gouvernement de cette couronne, la faiblesse de notre âge donna sujet à quelques mauvais esprits d’en troubler la tranquillité ; mais cette main divine soutint avec tant de force la justice de notre cause que l’on vit en même temps la naissance et la fin de ces pernicieux desseins. En divers autres temps, l’artifice des hommes et la malice du démon ayant suscité et fomenté des divisions non moins dangereuses pour notre couronne que préjudiciables à notre maison, il lui a plu en détourner le mal avec autant de douceur que de justice.

La rébellion de l’hérésie ayant aussi formé un parti dans l’Etat, qui n’avait d’autre but que de partager notre autorité, il s’est servi de nous pour en abattre l’orgueil, et a permis que nous ayons relevé ses saints autels, en tous les lieux où la violence de cet injuste parti en avait ôté les marques.

Quand nous avons entrepris la protection de nos alliés, il a donné des succès si heureux à nos armes qu’à la vue de toute l’Europe, contre l’espérance de tout le monde, nous les avons rétablis en la possession de leurs Etats dont ils avaient été dépouillés.

Si les plus grandes forces des ennemis de cette couronne se sont ralliées pour conspirer sa ruine, il a confondu leurs ambitieux desseins, pour faire voir à toutes les nations que, comme sa Providence a fondé cet Etat, sa bonté le conserve, et sa puissance le défend.

Tant de grâces si évidentes font que pour n’en différer pas la reconnaissance, sans attendre la paix, qui nous viendra de la même main dont nous les avons reçues, et que nous désirons avec ardeur pour en faire sentir les fruits aux peuples qui nous sont commis, nous avons cru être obligés, nous prosternant aux pieds de sa majesté divine que nous adorons en trois personnes, à ceux de la Sainte Vierge et de la sacrée croix, où nous vénérons l’accomplissement des mystères de notre Rédemption par la vie et la mort du Fils de Dieu en notre chair, de  » nous consacrer à la grandeur de Dieu  » par son Fils rabaissé jusqu’à nous et à ce Fils par sa mère élevée jusqu’à lui ; en la protection de laquelle nous mettons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et tous nos sujets pour obtenir par ce moyen celle de la Sainte Trinité, par son intercession et de toute la cour céleste par son autorité et exemple, nos mains n’étant pas assez pures pour présenter nos offrandes à la pureté même, nous croyons que celles qui ont été dignes de le porter, les rendront hosties agréables, et c’est chose bien raisonnable qu’ayant été médiatrice de ces bienfaits, elle le soit de nos actions de grâces.

A ces causes, nous avons déclaré et déclarons que, prenant la très sainte et très glorieuse Vierge pour protectrice spéciale de notre royaume, nous lui consacrons particulièrement notre personne, notre Etat, notre couronne et nos sujets, la suppliant de nous vouloir inspirer une sainte conduite et défendre avec tant de soin ce royaume contre l’effort de tous ses ennemis, que, soit qu’il souffre le fléau de la guerre, ou jouisse de la douceur de la paix que nous demandons à Dieu de tout notre cœur, il ne sorte point des voies de la grâce qui conduisent à celles de la gloire. Et afin que la postérité ne puisse manquer à suivre nos volontés à ce sujet, pour monument et marque immortelle de la consécration présente que nous faisons, nous ferons construire de nouveau le grand autel de l’église cathédrale de Paris, avec une image de la Vierge qui tienne entre ses bras celle de son précieux Fils descendu de la croix ; nous serons représentés aux pieds du Fils et de la Mère, comme leur offrant notre couronne et notre sceptre.

Nous admonestons le sieur Archevêque de Paris, et néanmoins lui enjoignons, que tous les ans, le jour et fête de l’Assomption, il fasse faire commémoration de notre présente déclaration à la grand’messe qui se dira en son Eglise cathédrale, (Le cardinal Lustiger, Archevêque de Paris, obéit à cette admonestation pour la première fois depuis la révolution, en 1980) et qu’après les Vêpres dudit jour, il soit fait une procession en ladite église, à laquelle assisteront toutes les compagnies souveraines, et le corps de la ville, avec pareille cérémonie que celle qui s’observe aux processions générales plus solennelles. Ce que nous voulons aussi être fait en toutes les églises tant paroissiales, que celles des monastères de ladite ville et faubourgs ; et en toutes les villes, bourgs et villages dudit diocèse de Paris.

Exhortons pareillement tous les Archevêques et Evêques de notre royaume, et néanmoins leur enjoignons de faire célébrer la même solennité en leurs églises épiscopales, et autres églises de leurs diocèses ; entendant qu’à ladite cérémonie les Cours de Parlement, et autres compagnies souveraines, et les principaux officiers des villes y soient présents. Et d’autant qu’il y a plusieurs églises épiscopales qui ne sont point dédiées à la Vierge, nous exhortons lesdits archevêques et évêques en ce cas, de lui dédier la principale chapelle desdites églises, pour y être faite ladite cérémonie ; et d’y élever un autel avec un ornement convenable à une action si célèbre, et d’admonester tous nos peuples d’avoir une dévotion toute particulière à la Vierge, d’implorer en ce jour sa protection, afin que, sous une si puissante patronne, notre royaume soit à couvert de toutes les entreprises de ses ennemis, qu’il jouisse longuement d’une bonne paix ; que Dieu y soit servi et révéré si saintement que nous et nos sujets puissions arriver heureusement à la dernière fin pour laquelle nous avons tous été créés ; car tel est notre bon plaisir.

Donné à Saint-Germain-en-Laye, le dixième jour de février, l’an de grâce mil-six-cent-trente-huit, et de notre règne le vingt-huitième.

Louis XIII (1610-1643)

Les souffrances de la France vont bientôt purifié son lourd passé d’apostasie dans la soumission coupable aux influences lucifériennes de la Franc-maçonnerie. Le gouvernement LGBT actuel nous mène droit à la guerre civile et à l’invasion, résultat de l’athéisme.

Le vœu du Grand Monarque sera celui demandé par Notre Dame à Kérizinen : La consécration de la France aux deux Coeurs Unis de Jésus et de Marie par le Roi de France. 

Le  Samedi 19 AOÛT  nous ferons les mystères Joyeux à Sainte Anne d’Auray devant le Monument du Comte de Chambord, vous êtes les bienvenus !

1er Mystère Joyeux : L’Annonciation
demandons la grâce de la Foi en la Victoire de Marie sauvant la France

Enfant, fait donc confiance à Marie ta Maman. Elle sait donner courage. Elle sait faire les nœuds pour t’accrocher à Dieu et Elle sait bien aussi défaire ceux qui vous lient au terrible Ennemi. Marie sait comment faire pour sauver ses enfants. Aie Patience, fais confiance Marie est Forteresse où tu peux t’abriter quand le doute te vient. Réfugie-toi au cœur de Marie douce Mère Elle sait accueillir tous les cœurs en détresse quand ils cherchent La VOIE qui les mène à l’Amour.

2e Mystère Joyeux : La Visitation

demandons la grâce d’une grande bonté

Marie Mère est sévère contre vos ennemis, Elle est Mère Guerrière n’oubliez pas ceci : Marie a LE POUVOIR que lui donne LE PÈRE, pour forcer le Malin à vous laisser tranquille. Soyez, enfants, sereins quand vous tournez vos vies vers Marie Votre Mère, elle vous a accueillis par avance en son cœur, ayez confiance en ELLE. C’est LA VIE qui appelle ceux qui viennent se confier à Marie Mère Guerrière. Elle sait comment faire pour vous garder en Paix et redonner confiance à ses petits-enfants, Marie est Bonne Mère.

3e Mystère Joyeux : La Nativité

demandons la grâce de la naissance d’une France chrétienne

Chante, enfant, l’Espérance qui revient sur La France, quand Dieu a nettoyé les salissures du Mal. Les enfants entendront l’Appel de Dieu-Mystère quand ils verront briller La Croix de Dozulé ils verront, ils sauront LA MAIN DU Dieu-Puissant quand Il écartera les voiles noirs de leur peur et qu’ils verront s’ouvrir LE CIEL pour laisser place à LA CROIX SCINTILLANTE, à LA CROIX Rutilante, à LA CROIX Bleue et or.

4e Mystère Joyeux : La Présentation de l’Enfant Jésus au Temple

demandons la grâce de la purification de nos pensées et de notre vie

Chante, enfant, chante et danse, dans le Cœur de TON DIEU Tout est écrit d’avance et TON DIEU a écrit :
« Je garde mes enfants contre le mal serpent, et ceux qui les trahissent finiront par périr. Je garde les enfants que Marie me con- fie. Je suis LE CORPS de GARDE, Je suis rempart d’Amour ».

5e Mystère Joyeux : Le recouvrement de Jésus au Temple

demandons la grâce de l’apostolat par Jeanne d’Arc

Enfant, toi qui m’entends, pardonne à Dieu-aimant de te laisser porter avec LUI La Vraie Croix. Enfant, toi qui m’entends, crois AU ROI, ROI DU CIEL qui, en ROI TOUT-PUISSANT, guerroie pour vous sauver. Enfant, toi qui m’entends, garde-toi de douter de l’avenir des tiens car Moi, Dieu LE PUISSANT, Je les tiens en MON Sein pour les biens protéger. Aie confiance et avance en tenant compte du fait que des épreuves qui sont pour toi si difficiles font partie intégrante du combat qui est LÀ, car Dieu est AU COMBAT avec ses serviteurs. Croyez, enfants, croyez à La Victoire de Dieu.
**********

REINFORMATIONS :

LE REVEIL DU DRAGON DORE : Préparez-vous à une hausse vertigineuse de l’or suite à la nouvelle monnaie mondiale des BRICS basée sur l’or le 18 Août : Renseignements : de la part des Coeurs Croisés : L’once d’Or 2, place Maurice Marchais 56000 Vannes
06 85 94 73 13 Mr Prunier

LE MASSACRE CONTINUE EN UKRAINE :

Un évêque fidèle à l’Eglise catholique :

ISRAEL : La HAINE antichrétienne des extrémistes :

Mgr Vigano : Le mondialisme et la FM condamnés à l’échec :

PFIZER : Le labo le plus condamné au monde pour escroquerie !

Pr Raout : Le pouvoir s’est emparé de la santé :

Message de Saint Michel à Luz de Maria le 3 août 2023

Enfants bien-aimés de Notre Roi et Seigneur Jésus-Christ :
MON ÉPÉE RESTE EN HAUT, NON SEULEMENT COMME UN SIGNE DE PROTECTION ET DE DÉFENSE POUR L’HUMANITÉ, MAIS AUSSI COMME UN SIGNE QUE L’ÊTRE HUMAIN DOIT ASPIRER À ÊTRE SPIRITUEL.
Le Diable lutte constamment afin de vous égarer et vous présente un monde toujours identique, en mettant un masque pour que vous ne voyiez pas la Vérité, mais un instant déformé de la réalité.
Les peuples se soulèvent contre ceux qui les gouvernent et les révoltes sont de plus en plus constantes : la violence devient habituelle (1).
L’homme s’enfonce dans le mal et le chaos arrive. On sapera la religion et la société sera obnubilée.
–) ON IMPOSERA UNE RELIGION UNIQUE : LES UNS SE RETOURNERONT CONTRE LES AUTRES À CAUSE DE LA RELIGION UNIQUE et les PERSÉCUTIONS (2) ARRIVERONT JUSQUE DANS LES FAMILLES.
On se déchaînera contre l’Espagne, la France, l’Angleterre, l’Allemagne, la Pologne ; elles ne seront pas trahies de l’étranger, mais par ceux à qui ces nations ont donné refuge.

 Message de NS à Debora Marasco le 25 Mars 2004 :
[Manduria] (…) J.: « Je te dirai : quand un énorme nuage toxique arrivera, à la couleur du feu non encore vif. Il commencera à se répandre et par strates successives, il fera un anneau autour de la terre. On respirera difficilement à cause des armes déjà utilisées dans le conflit. Alors, à l’improviste, j’éteindrai l’astre brillant du soleil, et il y aura une course aux nouvelles, qui sera brève, car l’énergie fera défaut. La nuit régnera. À ce moment-là les hommes mourront d’heure en heure à cause de l’intoxication et des armes bactériologiques lancées…. D.: « Mais cela arrivera le soir ou le matin Seigneur ? » J.: « La tempête de toutes les tempêtes de vents s’abattra déjà aux lueurs avant l’aube et suivra mon rappel, avant les ténèbres que je te dirai en secret. En même temps, un impact avec un astre céleste fera d’arrière-plan et produira une bourrasque de feu électrisant au ciel, cela n’est qu’un fait fortuit, mais vous aurez la certitude de l’heure et, en le réalisant, vous vous mettrez à l’abri. »
D.: « Permets-moi Seigneur, mais quand ? » (Janvier 2024 ?)
J.: «… ce sera quand l’Italie aura bradé beaucoup et le drapeau communiste sera le premier à vous gouverner. Ce sera sous drapeau communiste !
Extrait du livre « La Sagesse révélée du Dieu vivant ». Tome 6 =================================================

Chapelet quotidien avec Marie  
 OU
Notre Dame Mère de la Lumière sur YOUTUBE :

 

Pour faire partie des Coeurs Croisés de l’Amour, il suffit de prier chez soi chaque jour, avec le livret de prières des Coeurs Croisés de l’Amour , en vente aux Ed Résiac

6 euros
Appeler au N° 0243010126

Message de NS à Debora Marasco le 25 Mars 2004 :

Manduria(…) J.: « Je te dirai : quand un énorme nuage toxique arrivera, à la couleur du feu non encore vif. Il commencera à se répandre et par strates successives, il fera un anneau autour de la terre. On respirera difficilement à cause des armes déjà utilisées dans le conflit. Alors, à l’improviste, j’éteindrai l’astre brillant du soleil, et il y aura une course aux nouvelles, qui sera brève, car l’énergie fera défaut. La nuit régnera. À ce moment-là les hommes mourront d’heure en heure à cause de l’intoxication et des armes bactériologiques lancées….                                                                                                                        D.: « Mais cela arrivera le soir ou le matin Seigneur ? »                                                                                                                  J.: « La tempête de toutes les tempêtes de vents s’abattra déjà aux lueurs avant l’aube et suivra mon rappel, avant les ténèbres que je te dirai en secret. En même temps, un impact avec un astre céleste fera d’arrière-plan et produira une bourrasque de feu électrisant au ciel, cela n’est qu’un fait fortuit, mais vous aurez la certitude de l’heure et, en le réalisant, vous vous mettrez à l’abri. »

D.: « Permets-moi Seigneur, mais quand ? » (Janvier 2024 ?)

J.: «… ce sera quand l’Italie aura bradé beaucoup et le drapeau communiste sera le premier à vous gouverner. Ce sera sous drapeau communiste !

Extrait du livre « La Sagesse révélée du Dieu vivant ». Tome 6

LES SOLDATS FREDONNENT:

Dieu est Miséricorde
et pardon Il m’accorde
Alors moi petit rien
j’avance pour le roi
que Le SEUL ROI envoie.

Et je chante pour La France
sachant qu’Elle reviendra
à LA Croix à Marie
et qu’ainsi Elle sauvera
les enfants de DIEU-ROI.

C’est pourquoi j’abandonne
ma vie mon cœur mon âme
a Dieu Seul Créateur
pour servir ou périr.

Inscription au courrier hebdomadaire

Leave this field blank