13 Janvier 2022 : TU DOUTES ENFANT…

0
984

Lettre aux Cœurs Croisés du
13 Janvier 2022

⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯​

TU DOUTES ENFANT…

Chers Amis,
Mgr Mauro Longhi, du presbytère de la Prélature de l’Opus Dei, fut le témoin direct du récit de la vision, qu’eut Jean Paul II au mois de mars 1993, à l’Ermitage « Santi Pietro e Paolo » de Bienno, dans le Val Camonica. L’inquiétante vision du Pape Jean Paul II ne fut jamais portée à la connaissance du public avant le 22 octobre dernier.
Mgr Longhi avait entretenu des contacts étroits avec le Pape polonais tout au long de son pontificat. Il révéla cette vision du Pape Jean Paul II au cours d’une conférence organisée le 22 octobre dernier en son souvenir, jour où l’Église célèbre sa mémoire.
(révélation de la vision de Jean Paul II à partir de 48.59)
« J’avais posé mon regard sur lui croyant qu’il avait besoin de quelque chose. » Il s’aperçut que je le regardai, ses mains tremblaient, c’était le début de la maladie de Parkinson.
Il me dit : « Cher Mauro, c’est la vieillesse ». Je lui répondis immédiatement : « Mais non Sainteté, vous êtes jeune. » Et c’est alors que Wojtyla changea de ton et de voix, et me dit :
« Rappelle-le à ceux que tu rencontreras dans l’Église du troisième millénaire: « Je vois l’Église du troisième millénaire affligée d’une plaie mortelle, qui, comparée à celles de ce millénaire (le communisme et le nazisme) sera plus profonde, plus douloureuse: elle se nomme « islamisme ». Ils envahiront l’Europe. J’ai vu les hordes surgir de l’Orient à l’Occident, du Maroc à la Libye, de différents pays orientaux à l’Égypte. »
« Ils envahiront l’Europe et cette dernière sera semblable à une cave, remplie de reliques, de vieux souvenirs de famille et de toiles d’araignées. Vous l’Église du troisième millénaire devrez endiguer l’invasion. Mais non par les armes, car les armes ne suffiront pas, mais avec votre foi, vécue dans son intégrité. »
Cette vision prophétique du Pape Jean Paul II remonte à mars 1993. Il y a 24 ans, le cadre social et la présence islamique en Europe étaient très différents.
Ce n’est peut-être pas un hasard si dans « Ecclesia in Europa » l’exhortation apostolique de 2003, aujourd’hui oubliée, Jean Paul II affirma clairement qu’une relation avec l’islam devait être « correcte », menée avec « prudence » avec des idées claires sur ses « possibilités et ses limites », consciente du « décalage important entre la culture européenne, qui a de profondes racines chrétiennes et la pensée musulmane. »
 
A l’inverse du pape Bergoglio, qui appelle les migrants à s’installer en Europe, Jean Paul II nous prévenait fraternellement devant le danger !
Quant à Micron , il essaie de faire passer la crise sanitaire pour une affaire d’état, pour éviter de parler de l’invasion dont parle Eric Zemmour, alors que le pays est envahi par un ennemi islamiste redoutable, prêt à s’en emparer les armes à la main… Haute trahison de la France en cours par ce gouvernement !
 
 
Face aux doutes le Christ répond à Martine :
 
Vendredi 8 Janvier 2016-7h19
Citation de Michée 2, 12-13 :
12 Oui, je veux te rassembler Jacob tout entier,
Je veux réunir le reste d’Israël !
Je les mettrai ensemble, comme les brebis de Bossa comme un troupeau au milieu de son pâturage. Elles feront du bruit à cause des hommes.
13 Il est monté celui qui ouvre la brèche, devant eux, il a ouvert la brèche ;
ils ont passé la porte, ils sont sortis par elle ; leur roi est passé devant eux,
et Yahvé à leur tête. »
L’Amour contre la Haine p. 120 tome II :
« Crois donc tout simplement.
Crois donc, enfant, crois donc.
Moi, Seigneur J’ai besoin de mes petits-enfants, si petits, bien petits et pourtant, MOI, LE GRAND SAUVEUR et SEUL SEIGNEUR, J’ai besoin de vos cœurs, ô enfants, si petits.
J’ai besoin de vos cœurs.
Crois donc, petit enfant, AU POUVOIR DU Très Grand car vois-tu Moi LE GRAND, J’ai besoin des enfants, mes chers petits-enfants pour pouvoir vous sauver. Moi Seigneur Je puis faire avec mes tout-petits le travail de sauver ma tendre humanité, puisque Je suis LE SEUL a pouvoir mettre un terme au règne de l’Ennemi de mes tendres enfants.
Crois donc, enfant, crois donc Au Pouvoir Du Très-Grand quand IL se fait petit, si petit, si petit qu’Il peut rester ainsi blotti en chaque enfant attendant patiemment le réveil de l’enfant à L’AMOUR, simplement.
– Seigneur, c’est si difficile d’aimer.
Seigneur, c’est si compliqué pour nous autres si petits, si faibles, si fragiles.
Enfant il faut oser, oser tout simplement. – oser ! oser ?
Mais comment ?
En… ME… laissant… TOUT FAIRE.
– Ô Seigneur si seulement je pouvais… si seulement
TU pouvais tout faire en moi, pour moi. Cela me convient bien de te laisser TOUT FAIRE…
…oui ça me convient bien. Alors pourquoi je flotte sans savoir même quoi faire, quoi penser et puis comment le vivre cet abandon total à TA MAIN, ô Seigneur comment vivre sur cette terre où je ne sais pas vivre
?
En… ME… laissant… TOUT FAIRE.
En osant simplement croire à Dieu-Trinitaire qui FAIT le sauvetage des enfants de SA terre en se servant, enfant, de ses petits enfants qui aimant lui fredonnent :
Ô DIEU MISÉRICORDE
Accorde LE PARDON
À TES PETITS ENFANTS Sauve-nous ô Seigneur
Fais-nous Miséricorde
Vois Seigneur je me donne
à TA MAIN qui pardonne
pour sauver le Pays de Jeanne et de Clovis, moi, enfant si petit je me donne comme garant, car je sais que
tu sauves LA PAIX par tes petits. Seigneur je m’abandonne, Fais-nous MISÉRICORDE.
Samedi 9janvier 2016-7h50
Je suis Ton Dieu : espère Je suis ton Dieu : espère.
!120 !120
Étant TON DIEU-JE-SUIS il se peut en effet que Je puisse TOUT faire… il se peut, il se peut…
Mais où serait L’AMOUR si CELUI qui peut TOUT invoquait SON POUVOIR pour faire SA VOLONTE alors qu’IL ne désire que Votre amour, enfants ? Où serait donc L’AMOUR si Dieu vous obligeait ?
Mais où serait L’AMOUR si tu ne nous sauvais ?
Enfant impertinente, tu oses dire à Dieu qu’IL devrait s’imposer ?
– Seigneur je dis juste que si tu te faisais voir et entendre ou voir ou entendre à tous nous serions obligés simplement par amour de croire à TA PUISSANCE.
Tu doutes encore enfant
Enfant, tu doutes encore.
– Je doute de moi pas de Toi.
Fais-nous sentir ton Amour comme je l’ai ressenti mais que je ne sens plus. D’où ma tristesse constante.
Tu sais que Je suis LÀ ? – Je sais cela, Seigneur.
Alors ne t’inquiète pas.
Avance dans l’Espérance
Avance, TON DIEU avance.
Crois, enfant, crois au roi que Dieu désignera.
Crois, enfant crois en Moi, Je suis LE Christ-Roi et Je sauve mes enfants, MOI, SEIGNEUR SEUL SAUVEUR.
Crois donc, ma chère enfant, à l’adage qui dit bien : Dieu délivre SON peuple, car des petits enfants sont tombés à genoux, priant Marie, LA Mère en REINE GUERRIERE, sachant que Père LUI donne LE POUVOIR de contrer LE PUISSANT ENNEMI qui n’est pas
TOUT PUISSANT, puisque LE TOUT-PUISSANT,
c’est bien MOI TON SEUL DIEU.
Je suis LE TOUT-PUISSANT.
Crois donc tout simplement et avance et avance. Crois donc enfant que J’aime
AU PUISSANT GRAND TRAVAIL de Dieu pour ses enfants… TON DIEU PUISSANT libère LA France de l’infamie par Marie la Guerrière s’armant DU GRAND LASSO DU PUISSANT SAINT ROSAIRE.
Croyez chers doux enfants à LA Grande Puissance de Marie VOTRE Mère, avec l’aide de Michel, Marie protège SA TERRE et sauve ses enfants Au 3e Millénaire. »

TOUT EST DIT les Amis !

Vive le Christ VRAI ROI de France!
Mont-Joie Saint-Denis, vive SON BON roi!
Pour les Coeurs Croisés

Jean Stiegler

 

RÉINFORMATION

Message de ND à Gisella Cardia-Trevignano Romano le 8 janvier 2022

Chers enfants, merci d’avoir écouté et répondu à mon appel dans vos cœurs. Enfants, mes enfants, je vous demande une conversion urgente, ne réalisez-vous pas que même les jours se sont accélérés ? Mais grâce à vos prières, tout tourne très vite, je sais que vous aimeriez que tout se termine bientôt, mais tout ce qui est écrit devra être accompli.

Les enfants, dans cette bataille spirituelle, vous devrez être prêts et sur la ligne de front du combat, vous qui êtes des soldats de lumière.

—) Mes enfants, bientôt un autre virus mortel apparaîtra, soyez prêts à vous battre pour les exigences de Jésus, il y aura des catastrophes naturelles continues.

Les enfants, la guerre est prête, quand je vous demande de faire le plein, ce ne sera pas seulement pour vous, mais aussi pour aider vos frères, parce que tout est sur le point de s’effondrer, y compris l’économie qui apportera la famine dans peu de temps. Mes enfants, écoutez mes paroles et chérissez-les.

Maintenant, je vous laisse avec ma bénédiction maternelle au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, je suis avec vous, je vous aime et je ne vous abandonnerai jamais. Votre mère.

MESSAGES JANVIER 2022 – La Madone de Trevignano Romano (lareginadelrosario.org)

COVID 19 = Devant les mensonges de l’Etat, voici le bon traitement par le Pr Henri Joyeux
MERCI ET BRAVO Pr Joyeux !
FAUT-IL VACCINER TOUT LE MONDE CONTRE LES VARIANTS DE L’OMICRON À L’OMEGA ?

« Depuis le premier vaccin les autorités rêvent d’immunité collective… Impossible !
SORTONS DE LA LANGUE de BOIS
Mes très nombreuses rencontres dans les milieux scolaires et universitaires public comme privé, en France (avec l’agrément ministériel 2005-2015), en Europe, (Belgique, Pologne, Suisse, Italie) et au Maroc comme au Canada, avec des jeunes de toutes les tranches d’âge et leurs parents, à partir de l’année 1982 (date de l’irruption du sida sur la planète) m’ont beaucoup appris. Le Sida avec la mort certaine était alors plus dangereux que le cancer.

Lors de notre premier webinaire en mars 2020 à propos de la Covid, en plein confinement, je vous disais « n’ayez pas peur, nous accueillerons tous le coronavirus, vaccinés ou pas. Il faut donc se préparer. ». C’est ce que nous observons aujourd’hui avec le raz de marée que crée l’omicron. Les tableaux cliniques sont très différents. Le point commun est une fatigue intense et une peur délétère généralisée, gérée par les autorités françaises et européennes avec des moyens audiovisuels gigantesques.

Je veux donc ce soir, 6 janvier 2021, vous rassurer à nouveau et vous expliquer pourquoi vous ne devez pas avoir peur. Vaccinés ou pas vous accueillerez l’Omicron et vous ne risquez qu’un gros rhume avec maux de tête et grosse fatigue.

Pas de risque d’hospitalisation, sauf pour ceux vaccinés ou pas avec forte comorbidité et traités simplement, trop tard.

Je vais donc vous rendre l’optimisme que vous transmettrez autour de vous. Cette lettre que je vais vous lire tranquillement sera demain sur mon site et sur celui de l’association FamillesSantéPrévention. Vous pourrez la diffuser largement.

Après m’avoir écouté, vous me poserez vos questions.

1/ Les vaccins anti-covid, contrairement à ce qui a été dit, ne peuvent pas donner une immunité collective.

La preuve est faite que l’Immunité collective contre la Covid en France (comme dans les autres pays) n’est pas obtenue par la vaccination, malgré 1, 2 et même 3 doses et une 4ème en préparation. Les promesses n’ont été tenues par aucun des vaccins que la France a acheté très cher aux américains. Sanofi Pasteur n’a encore rien produit. Même constat au niveau européen.

Le 31 décembre 2021

– 78,2% de nos compatriotes ont reçu 1 dose de vaccin.
– 76,5% de nos compatriotes ont reçu 2 doses de vaccin.
Cela devrait largement protéger plus des 3/4 de la population. Ce n’est pas la réalité.

5 millions de double vaccinés refusent la 3ème dose : ils n’ont pas tort s’ils sont en bonne santé sans comorbidité (surpoids-obésité, hypertension artérielle, diabète, traitements immunodépresseurs..).

La 3ème dose n’aura pas plus d’efficacité que les 2 premières. Elle est souvent plus mal supportée que les précédentes et de courte durée d’efficacité.
L’OMS affirmait même il y a quelques jours qu’elle n’est pas nécessaire.

Pourtant notre gouvernement veut l’imposer agressivement.

On voit des 3 fois vaccinés qui développent la COVID.
L’immunité collective contre le coronavirus et variants n’existe pas.

Le virus court toujours. Il est plus astucieux que toutes les technologies vaccinales les plus modernes et toutes les stratégies politiques.

Nous l’accueillerons tous, qui que nous soyons, où que nous soyons.

Nous vivons avec beaucoup de virus autour de nous et en nous. Nous nous adapterons aux nombreux coronavirus présents et futurs dans la joie et le bonheur.

Un point très positif, nous ferons plus attention aux comorbidités qui ont démontré leur grande dangerosité, car beaucoup d’entre elles peuvent être réduites.

Plus on vaccine, plus le virus mute et les variants apparaissent plus contagieux. Fort heureusement, selon les logiques épidémiques, ces virus sont de moins moins dangereux.

Mes collègues, Luc Montagnier, Didier Raoult, Christian Perronne l’ont affirmé très tôt. Vous pouvez leur faire totalement confiance. Ils s’expriment sur des médias libres de l’Etat.

Domestiquer le virus et empêcher sa diffusion, nous dit le président de la République : c’est un leurre qui a une résonance trop politique, comme la vaccination de toute l’humanité. Les pays en voie de développement connaissent nos promesses jamais tenues.

2/ L’État doit tenir compte, des faits scientifiques : les taux d’anticorps anti-coronavirus, chez les 7 millions de personnes qui ont accueilli le virus avec ou sans symptômes.

Ces taux sont parfaitement évaluables, sur ordonnance médicale en dosant, par simple prise de sang, deux types d’anticorps que notre système immunitaire fabrique pour se défendre efficacement.

– Les Anti-Protéines Spike (S), que les vaccins stimulent peu de temps.
– Les Anti-Protéines de la Nucléocapside du noyau viral (N), lorsqu’on accueille le virus, ce sont les robustes.
L’OMS a publié les taux en unités internationales selon les kits de dosage et l’expression des résultats. Vous pouvez les vérifier vous même sur les fiches de résultats lorsqu’on vous les dose.
– BAU signifie : Binding Anti-Protein Units. Le taux est positif lorsqu’il est supérieur au chiffre 7 par millilitre de sang.
– AU signifie : Antibody Units. Le taux est positif lorsqu’il est supérieur au chiffre 50 par millilitre de sang.

Evidemment plus les taux sont élevés, meilleure est votre immunité anti-coronavirus.
Si vous avez été vacciné, vous vérifierez que de 3 mois en 3 mois vos anticorps post-vaccinaux ANTI-S sont de moins en moins nombreux, d’où les rappels successifs qui risquent de se multiplier longtemps. Les anticorps neutralisants post vaccinaux sont donc de faible efficacité.

Si vous avez développé la Covid, vos taux d’anticorps neutralisants anti-S et anti-N sont robustes. Ils traduisent de bonnes défenses immunitaires. Ils se maintiennent dans le temps. VOUS ÊTES

IMMUNISÉ, vous n’avez pas besoin d’être vacciné contrairement a ce qui est imposé agressivement d’une manière NON SCIENTIFIQUE.
Evidemment vous pourrez accueillir les nouveaux variants et ils ne vous feront pas grand mal, ils augmenteront vos taux d’anticorps robustes.

3/ N’oubliez pas que vaccinés et non-vaccinés participent tout autant à la diffusion du virus. Pas de différence.

IL EST TRÈS GRAVE et DANGEREUX D’OPPOSER LES UNS AUX AUTRES SAUF STRATÉGIE POLITIQUE INQUIÉTANTE.

Pourquoi l’Etat affole-t-il la population avec un petit porte-parole aux ordres qui justifie son maître en terrorisant avec la « hausse supersonique”, sinon pour épuiser les stocks de vaccins commandés avec l’argent des français, sans jamais tenir compte et informer sur leurs effets indésirables.
Selon le premier ministre, 6 millions de personnes en France ne sont pas vaccinées et refusent, mais ont les met sous pression pour leur imposer la vaccination. On cherche à les culpabiliser, à mettre l’apartheid dans les familles, on crée la délation publique : entre conjoints, entre grand-parents, parents et enfants. Certains vont jusqu’à proposer de ne réanimer que les vaccinés qui peuvent transmettre au non-vaccinés… Mensonges scientifiques et incohérences aujourd’hui n’ont plus de limite.

Comment les vaccinés pourraient-ils craindre les non-vaccinés, quand les vaccinés transmettent aussi le virus et développent eux mêmes de nouvelles formes de covid.
Ont besoin du vaccin certainement les plus fragiles, mais pas la très grande majorité de ceux qui sont en bonne santé : les enfants, les ados, les femmes enceintes, car aucune preuve de leur efficacité n’a été scientifiquement apportée. Nous n’avons aucun recul avec ces nouveaux pseudo-vaccins. Malheureusement des effets secondaires sont observés de plus en plus souvent, mais les médias d’Etat n’en parlent pas.

L’Etat cherche à forcer le peuple tout entier en passant du pass sanitaire au pass vaccinal. Il est voté par des députés aux ordres, incompétents sur ces sujets ou apeurés par les multiples modélisations des statisticiens des laboratoires fabricants ou des structures étatiques.
Ainsi l’Etat ne se considère pas responsable des effets indésirables des 4 vaccins actuellement acceptés en France, dont deux au minimum sont dangereux (Janssen et Astra Zeneca) et les deux autres Pfizer et Moderna sont encore officiellement à l’essai.

Malheureusement les médecins épuisés ne déclarent pas au service de pharmacovigilance les effets indésirables, car en plus de la paperasserie administrative, le plus souvent ils ne sont pas pris en compte.
Les autorités de la pharmacovigilance comme les ARS (Agence Régionale de Santé), fonctionnaires aux ordres qui ne voient jamais de malades, sous la pression des fabricants de vaccins, acceptent seulement la ”temporalité” des effets indésirables qu’ils lient au ”hasard” et refusent la ”causalité” qui n’est jamais vraiment recherchée sérieusement.

Evidemment une autopsie post vaccinale ne peut affirmer facilement la cause virale. La temporalité et l’état antérieur du patient sont suffisant pour affirmer ou infirmer la causalité.

4/ L’Etat cherche à nous faire croire qu’il a sauvé beaucoup de vies humaines. Est-ce vrai?

L’ETAT ne veut surtout pas distinguer les causes des 122 000 décès liés à la covid en France.
– 50% sont malheureusement décédés car fragilisés par l’âge (moyenne 82 ans) ou par des comorbidités sérieuses. Beaucoup sont morts plus de la vieillesse ou de leur maladie que de la covid.

ils étaient proches de l’heure du départ, et la politique de confinement a fait que beaucoup de familles n’ont pas pu leur faire les derniers adieux.
– 50% sont décédés parce qu’ils ont été traités trop tard ou pas traités au début de la maladie comme il convenait. Les consignes gouvernementales se sont réduites à traiter des symptômes et pas la cause de la maladie. Ses conséquences ont été prises en compte trop tard et ont engorgé les hôpitaux, obligés de faire des choix parfois très douloureux (transports par avion ou trains qui ne pouvaient qu’aggraver les stress du patient et des familles).

Nous devons tous rendre hommage au personnel soignant du haut en bas de l’échelle hospitalière ou des cliniques privées bloquées dans leur fonctionnement et mal utilisées par les autorités de santé. Tous les professionnels de santé, ont fait au mieux avec parfois des moyens dérisoires, que le gouvernement précédent n’avait pas su prévoir.

Il est urgent de réintégrer dans toutes leurs fonctions et salaires toutes celles et ceux résistants qui ont choisi selon leur science et leur conscience de ne pas obéir aux ordres des fonctionnaires de l’Etat.
Beaucoup de médecins très courageux, fidèles au serment d’Hippocrate, ont soigné malgré des consignes d’interdiction y compris de leur conseil de l’ordre et ont sauvé des vies.

Beaucoup de pharmaciens courageux, fidèles au serment de Galien, ont délivré les médicaments déconseillés par l’Etat et leur conseil de l’ordre, parce qu’ils étaient utilisés avec succès et conseillés par les plus grands experts nationaux et internationaux.
Les pilules contre la Covid, de Pfizer et du laboratoire Merck, n’ont pas fait leur preuve mais l’Etat se vante d’en avoir déjà commandées.

L’Etat est devenu obsédé par l’épidémie qui désormais est de plus en plus bénigne, mais cherche à terroriser en imposant le pass vaccinal, par des combines politiciennes entre partis.
Les nouveaux vaccins qui arrivent sur le marché, eux aussi restent expérimentaux et ne peuvent être conseillés comme les précédents sans preuves scientifiques sérieuses. Novavax en particulier.

L’arme du vaccin, n’est pas la seule arme contre le virus, contrairement à ce que les autorités clament depuis des mois. Il faut d’abord traiter le plus tôt possible.
Les tests auto-tests (peu fiables) et tests PCR (un peu plus fiable, mais loin de 100%) sont prônés pour obtenir les chiffres le plus élevés de personnes porteuses du virus. Ainsi on terrorise la population.

5/ Nous l’avons déjà écrit dans nos lettres précédentes : il y a deux façons d’accueillir les variants du coronavirus Sars-Cov2.

D’abord être bien conscient que tout un chacun, vacciné ou pas, un jour ou l’autre développera la covid, avec ou sans symptômes ou le minimum de symptômes. Le slogan « être libre et responsable pour soi et pour autrui » pour imposer la vaccination est un concept scientifiquement faux. Il cherche à diffuser la peur que les médias d’Etat sont chargés de marteler avec un seul mot mille fois répété : vaccins..

Il se sert de médecins-journalistes. Quand un médecin est mauvais, il fait du bla bla journalistique, il se croit le plus fort, il est mauvais journaliste, changez de chaîne.

Avec l’Omicron et les suivants (il en reste 9 pour terminer l’alphabet grec), les signes qui dominent sont :

– les maux de tête qui peuvent être assez violent et durer quelques jours ;
– une peu de photophobie : la lumière aggrave les maux de tête ;
– une toux plus ou moins spasmodique, peu productive au début ;
– des douleurs par tensions musculaires dorsales, du cou, du dos, des courbatures ou lombalgies qui

gênent fortement le sommeil ;
– une perte plus ou moins nette de la voix par irritation laryngée ;
– une fatigue qui peut être intense et impose un arrêt de travail par le médecin référent ;
– la perte totale ou partielle de l’odorat et du goût est possible et peut durer, surtout pour l’odorat qui se renouvelle plus lentement (3mois) que le goût (10 jours) ;
– il y a aussi de possibles troubles de l’audition (baisse et/ou acouphènes) touchant le nerf stato- acoustique, responsable de l’audition et de l’équilibre ;
– des troubles digestifs sont possibles, avec transit rapide, douleurs profondes plus ou moins diffuses, pouvant créer des inflammations intestinales et même appendiculaires ;
– très rarement des troubles respiratoires surtout si on traite sans tarder.

La deuxième façon de l’accueillir est de n’avoir aucun de ces signes, mais de vérifier qu’on a bien accueilli le virus par le dosage des anticorps anti-coronavirus.

6/ Les paramètres à suivre matin et soir.

– la température corporelle mesurée au thermomètre sous la langue ;
– la Fréquence Respiratoire : nombre d’inspirations (gonflement du thorax) sur 60 secondes : elle est en général inférieure à 20 et peut être réduite par l’exercice respiratoire.
– la Saturation en oxygène du sang évaluée par l’oxymètre digital, qui varie entre 90 et 99. Si elle est inférieure à 90, faire préalablement à une nouvelle mesure 2 à 4 exercices respiratoires sans se fatiguer puis prendre la mesure de la Sa02, au niveau de l’index. En général on peut gagner 3 à 4 points rapidement.
Évidemment pour les personnes en insuffisance respiratoire chronique, l’oxygène à domicile peut être nécessaire et évite hospitalisation et surtout réanimation.

7/ Le traitement est simple et très peu coûteux.

– pour réduire les maux de tête s’ils sont insupportables : paracétamol à renouveler 1 ou deux fois par jour. Il y a plus si nécessaire prescrit par votre médecin référent.

– contre la multiplication virale et le risques de surinfection :
* Hydroxychroloquine (Plaquenil) 200 mg matin et soir sur 5 jours avec feu vert du cardiologue pour les personnes âgées.
ou
* Ivermectine 2 c à 3mg matin et soir sur UN seul jour, à renouveler au 6ème jour si les troubles persistent.
* Si la température corporelle est supérieure à 38°C : Azithromycine 250 mg sur 5 à 7 jours. Si les troubles digestifs dominent l’antibiotique sera à orientation digestive tel que Ciflox-Ciprofloxacine. * On associera systématiquement le Zinc 20 mg par jour, la Vitamine D à raison de 2500 UI par jour et la Vitamine C avec la consommation de 4 à 6 fruits frais par jour à longuement mastiquer avant d’avaler pour entretenir le microbiote digestif, clé de votre immunité.
* Si vous avez perdu goût ou odorat, un traitement de quelques jours avec un peu de cortisone prise le matin pourra vous aider à récupérer, en plus d’une rééducation de ces sens avec quelques gouttes des huiles essentielles de votre choix : thym, ravintsara, lavande, menthe, tea tree..
Sous le nez, sur les poignets, ou 1 goutte sous la langue.

Au niveau biologique votre médecin attentif, vous prescrira surtout si vous êtes âgés, une petite prise de sang pour doser les D-dimères qui peut signer une anomalie de la coagulation sanguine. Si le taux

est supérieur aux normes du laboratoire doseur, un traitement anti-coagulant simple sera utile 10 à 15 jours.

Entourez vos médecins, ne les agressez pas, ils sont stressés par l’Etat. Ne demandez pas des ordonnances alors que vous n’avez rien. Si un médecin refuse de vous soigner, changez en et informez le conseil de l’ordre. Ce dernier a pour mission celle de vous défendre pour que vous soyez bien soigné.

Ainsi vous éviterez d’engorger les hôpitaux et vous récupérerez au plus vite. Cela peut demander 48h à une semaine et pour certains traités trop tard cela peut s’étendre dans les temps avec le covid long. N’hésitez à consommer largement les produits de la ruche, les pollens, la propolis, la gelée royale

(cette dernière si vous n’avez pas été traitée pour cancer).

8/ Ce que j’ai fait et demande en votre nom.

J’ai soigné comme dit plus haut selon les symptômes et suivi (bénévolement) un grand nombre de patients. Quatre traités trop tard ont du être hospitalisés et mis sous oxygène, une personne obèse et jeune a du être mise sous assistance respiratoire et a survécu.

Pour une cinquième hospitalisée, je lui ai conseillé de « sortir de l’hôpital contre avis médical » car on voulait la mettre sous assistance respiratoire, alors que les paramètres ne l’imposaient pas. L’évolution à domicile avec un peu d’oxygène a été très vite favorable.

J’ai du convaincre et vacciner plus d’une centaine de personnes, car leur état de santé était une indication de la vaccination et un grand nombre car ils étaient terrorisés par les autorités risquant de perdre leur travail.

Nul doute que cette épidémie a pris une dimension politique inquiétante, hors norme et hors des faits scientifiques avérés, ce qui inquiète davantage.

Il me reste à vous souhaiter, à vous tous qui faites confiance à l’association Familles Santé Prévention, une belle et heureuse année nouvelle, qui libère enfin toutes nos énergies, sans masque, sans distanciation, sans peurs inutiles.

Aujourd’hui, les autorités terrorisent notre beau pays, pour des raisons essentiellement électorale.

Ce soir en votre nom à tous et à tous ceux de vos familles, il me semble nécessaire de demander au gouvernement de s’excuser officiellement, devant la représentation nationale, de nous avoir angoissé, opposé les uns aux autres, et de prendre en compte la présence des anticorps anti-coronavirus pour surseoir aux vaccinations abusives.

C’est l’enjeu d’une vraie réconciliation nationale, le vœux le plus essentiel pour notre pays.

A vous tous paix et sérénité, n’ayez plus peur. »

Pr Henri Joyeux

Bilan officiel des décès par le vaccin

 

Bilan officiel des décès par le vaccin
Source : https://healthimpactnews.com

 

Lire cet article ›