Après plusieurs siècles de paix romaine, la décadence des mœurs, la corruption de l’Empire, et la faiblesse de Rome livrèrent la Gaule aux invasions barbares: le pays était la proie des pillards, et mis à feu et à sang. Le découragement envahissait les âmes. Le travail de conversion des Saints était menacé: Saint Pothin et Saint Iréné à Lyon, Saint Martial à Limoges, Saint Trophène à Arles, Saint Gatien et Saint Martin à Tours, Saint Denis à Paris et surtout Saint Rémi à Reims. Tous ces instruments de la Providence avaient formé les premiers chrétiens de Gaule, et les évêques étaient élus par les fidèles, selon leur sainteté.

Les Francs vivaient entre le Rhin et l’Escaut, mais ils franchirent les frontières. Les peuples de Gaule appréciaient leur sens de l’ordre, du travail, le respect de leurs terres et des  moeurs chrétiennes.

Les Francs Saliens (d’où la Loi Salique) vivaient entre la Belgique et l’Alsace. Aujourd’hui subsistent  les ruines du Frankenbourg, le château de Clovis, à 10 kilomètres de Sélestat, au sud de Strasbourg. En ce lieu  la Sainte Vierge  apparut à de nombreuses personnes, entre 1872 et 1876, pour rappeler l’alliance de Dieu et des Francs, au moment de l’occupation allemande (nous en reparlerons dans un prochain article).

Clovis succéda à son père Childéric, à l’âge de 15 ans. Il vainquit Syagrius, roi des Alamans à Soissons ; cette victoire eut un immense retentissement, car elle annonçait la domination des Francs face aux barbares ariens de l’Est.

Clovis épousa la fille du roi des Burgondes, Clothilde, princesse chrétienne, amie de Sainte Geneviève. Dès lors, les Gaulois, spécialement leurs évêques, désiraient l’entente avec Clovis, respectueux comme son père de l’idéal chrétien, bien qu’encore païen. Saint Rémi, évêque de Reims, le convertit peu à peu avec l’aide de Saint Waast et de la reine Clotilde.

Toutefois, Clovis ne devint vraiment chrétien qu’après  la Victoire miraculeuse de Tolbiac contre les Alamans, bien plus nombreux que ses troupes.

L’histoire raconte qu’avant la bataille, Clotilde fit demander à Clovis de remplacer les crapauds qui ornaient son bouclier par les trois fleurs de lys, symbole de la maison de David.

La bataille de Tolbiac tournant à la défaite, Clovis se tourna vers le ciel et promit de se convertir au Christ, si le « Dieu de Clotilde lui donnait la victoire ».

Après avoir été instruit dans la foi chrétienne par Saint Rémi, archevêque de Reims, il décida de se faire baptiser avec 3000 de ses guerriers dans la nuit de Noël 496.

Une révolution complète s’opéra dans l’âme de Clovis ; ses progrès dans la vie chrétienne et dans la voie de la vertu sont attestés par les plus respectables témoignages – voir  Hincmar, archevêque de Reims « Vie  de Saint Rémi » chapitre XXXVII  Grégoire de Tours, Histoire Franc livre II chapitre XXI- lettre du pape Anastase- Le pacte de Reims de Claire Martigues Edition Téqui.

« Dans la soirée qui précéda la cérémonie du baptême, le saint et vénérable Rémi passa quelques heures en prières devant l’autel de l’Eglise Sainte Marie, pendant que la reine Clotilde priait elle-même dans l’Oratoire de Saint Pierre, à proximité de la demeure royale. Après ses oraisons, le pontife se rendit auprès du roi, voulant profiter du silence de la nuit pour donner ses dernières instructions au néophyte couronné.
Les chambellans lui ouvrirent les portes et l’introduisirent près de leur maître. Clovis s’avança à sa rencontre, l’embrassa et le conduisit près de la reine, dans l’Oratoire de Saint Pierre.
On déposa des sièges pour le roi, la reine, les clercs qui avaient accompagné le pontife et un certain nombre de serviteurs du palais, seuls témoins de cette scène imposante.

« Rémi, dans une allocution paternelle, résuma pour la dernière fois les instructions évangéliques des jours précédents. Pendant qu’il parlait, une lumière céleste apparut éclata soudain dans l’église, effaçant la lumière des cierges allumés, une voix se fit entendre :

« La Paix soit avec vous! C’est Moi, ne craignez point, persévérez dans Mon Amour »

Après ces paroles, la lumière surnaturelle disparut, et un parfum d’une suavité céleste se répandit dans l’enceinte.
Le roi et la reine se précipitèrent aux pieds du pontife en versant des larmes de joie. L’homme de Dieu, illuminé par l’esprit prophétique s’adressant à Clovis, chef du nouveau peuple de Dieu, lui tint le langage de l’ancien Moïse à l’ancien peuple de Dieu:

« Votre postérité gouvernera noblement ce royaume; elle glorifiera la Sainte Eglise et héritera de l’empire des Romains.
Elle ne cessera de prospérer, tant qu’elle suivra la voie de la vérité et de la vertu. Mais la décadence viendra par l’invasion des vices et des mauvaises mœurs. C’est là en effet, ce qui précipite la ruine des royaumes et des nations.

En parlant ainsi, le visage de l’évêque resplendissait de gloire, comme autrefois celui de Moïse; le législateur des Francs avait une auréole semblable au chef des Hébreux.

« Apprenez mon fils, que le royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Eglise Romaine, qui est la seule véritable Eglise du Christ. Ce royaume sera un jour grand entre tous les royaumes. Et il soumettra tous les autres peuples à son sceptre. Il durera jusqu’à la fin des temps. il sera victorieux et prospère tant qu’il sera fidèle à la foi romaine. Mais il sera rudement châtié toutes les fois où il sera infidèle à sa vocation. »

« Cependant, continue Hincmar, le parcours , depuis la demeure royale jusqu’au baptistère de l’Eglise, avait été tendu de tapisseries et de guirlandes; les rues étaient couvertes de riches étoffes; le portail de la basilique étincelait de mille feux; on brulait des parfums qui embaumaient l’atmosphère. Clovis dit au pontife qui le tenait par la main:

« Père Saint, est-ce là le royaume de Dieu que vous m’aviez promis?

Non , répondit l’évêque, c’est l’entrée du chemin qui y conduit ».

« Tous les assistants, dit Grégoire de Tours, partageaient l’admiration du roi et croyaient entrevoir la splendeur du Paradis.
Nouveau Constantin, Clovis s’approcha de la fontaine baptismale non pour y être purifié de la lèpre matérielle, mais de la lèpre du péché. Il demanda au pontife le sacrement de la régénération. Rémi, avec cet à propos qui le caractérisait, lui dit:

« Courbe doucement la tête, fier Sycambre; adore ce que tu as brulé et brule ce que tu as adoré! »

Grégoire de Tours, Hist. Franc, liv II, cap. XXI

« Le roi, les membres de sa famille, les chefs Francs et une multitude de 3000 soldats remplissaient le baptistère; or reprend Hincmar, il advint que le clerc chargé de porter le Saint Chrême, avait été séparé par la foule, sans pouvoir arriver près de la piscine sacrée. Le pontife, après avoir béni l’eau régénératrice, demanda le Chrême pour l’y mêler, selon l’usage. Il ne s’en trouva point. L’affluence était telle qu’il était impossible de fendre les flots serrés du peuple. Rémi les yeux levés au ciel, se mit en prière.

« Soudain, une colombe au plumage blanc comme la neige s’approcha de lui; elle tenait dans son bec une petite ampoule pleine de Saint Chrême. Le pontife l’ouvrit: il s’en exhala une odeur délicieuse. La colombe disparut au même instant et le vénérable évêque répandit l’huile sainte dans la piscine baptismale. »

Bapteme-Clovis

Après avoir confessé sa foi en la Sainte Trinité, Clovis fut baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et reçut l’onction en forme de croix. »

«Le baptême de Clovis et de la Nation Franque marque dans notre histoire un point de départ et une destinée : la Vocation de la France, devenue à Noël 496, la fille aînée de l’Eglise, la première nation baptisée dans la religion catholique…

Dans l’ouvrage, Seul l’Amour sauvera le troisième Millénaire, (page 291 tome 2), les paroles du Christ dictées à Martine en 2012, sont claires:

« Les soldats attendent le signal de LA CROIX sur la France »

La Croix Glorieuse apparaissant dans le beau ciel de Dozulé, de Paris et de toute la France, et de toutes les nations, réalisera la conversion mondiale en un éclair: toutes les races de terre se frapperont la poitrine devant le Signe du Fils de l’Homme apparaissant dans le ciel (voir Ch 24 de Saint Matthieu).Alors les fumées de Satan se dissiperont, la compréhension des hommes s’éclairera, le pacte de Reims entre Dieu et Clovis redeviendra la Lumière de la France : page 47 Tome II:

« MOI LE DIEU de LA France
J’ai signé par Clovis
une Alliance Éternelle
pour protéger La France
Je sais que par MON roi
Ma France reviendra
à l’Amour de LA CROIX
Je sais qu’Elle remettra
par Mon roi La Sainte Croix
sur le drapeau flottant
sur Paris SAINT DENIS
MOI SEUL DIEU DE LA TERRE
J’appelle tous mes enfants
pour qu’ils viennent en prière
et demandent à MON roi
de venir AU TRAVAIL
de réveiller MA France
qui reviendra à DIEU
car Elle avait choisi
d’être MON SERVITEUR
pour la terre d’AUJOURD’HUI
DIEU n’oublie pas son Alliance
qu’Il a faite par LA FRANCE

ETRE TOUJOURS PRÉSENT
pour sauver ses enfants

La France a fait jadis allégeance
à SON DIEU
Dieu a promis son Aide
à La France pour toujours
Aujourd’hui Dieu vous dit:
C’EST L ‘HEURE mes serviteurs
de venir AU COMBAT
pour préserver LA PAIX

LA PAIX vient par L’AMOUR
LA PAIX vient sur la Terre

par la France qui revient
A SON DIEU par Son roi
venant des rois croisés » ( Saint Louis et ses successeurs…)

Ce texte magnifique extrait des pages 47-48 du Tome II de Seul l’Amour Sauvera le Troisième Millénaire est à rapprocher des pages 224-225 du Tome II concernant le pacte de Reims qui date de 496, il y a 1517 ans … Les Evangiles datent de 2000 ans et sont bien actuels dans l’Eglise

Dimanche 11 Décembre 2011  5h15

« Ne jugez pas les rois, ce qui est fait est fait
ce qui compte aujourd’hui c’est d’abolir les lois qui sont assassines
MOI SEUL DIEU AI le Droit de dire qui peut bien vivre et qui ne le doit pas
MOI SEUL DIEU CRÉATEUR Je protège mes enfants
c’est pourquoi Je vous dis:
remettez tout à plat de la France et des lois en essuyant le tout
de la France et des lois mais ce n’est pas MA LOI
Moi Seul Dieu Je préfère gouverner en AMOUR
et la France Je protège.
Gardez cap mes enfants regardez vers le CIEL
car LE CIEL vous protège car le CIEL vous défend
contre Satan le traître.
Regardez vers Marie O enfants de l’Alliance
car Dieu n’a oublié qu’Il avait fait ALLIANCE
par le bon roi Clovis avec sa fille : la France

Enfants de MON ALLIANCE
il faut vous réveiller il faut vous révéler
comme enfants de l’ALLIANCE
Nul orgueil à avoir Dieu passe  par la France
non pour la préférer mais pour lui rappeler
qu’ELLE a signé naguère SA SIMPLE OBÉISSANCE
à son  Dieu à SON PÈRE.
Qui peut dire aujourd’hui: non je suis pas Dieu
alors que ses ancêtres ont juré de bien suivre
les lois en LOI de Dieu?
Qui peut dire aujourd’hui que Dieu est le Seul Roi?
Seuls ceux qui ont gardé LA FOI en Dieu EN FRANCE
pourront dire sans rougir: Bienvenue Majesté
au roi qui vient par Dieu pour dire: DIEU EST EN FRANCE
et protège ses enfants car ils ont fait ALLIANCE
avec Dieu par leurs rois

Dieu pardonne à la France de L’avoir délaissé
Dieu pardonne aux enfants car ils ne savaient pas
aveuglés par Satan
Dieu pardonne par AMOUR car DIEU est DIEU- AMOUR
Dieu pardonne et vous donne SA TOUTE MISÉRICORDE
Je suis Dieu et Je pardonne Je suis MISÉRICORDE

L’AMOUR sauve la France au 3e Millénaire
Priez enfants de France
Priez Dieu pour la France
Priez Dieu vous écoute »

PRIONS BIEN Amis Cœurs Croisés!

Et n’oublions pas! : Dieu se doit d’arrêter les bagarres les conflits et c’est « un ouragan » qui va mettre d’accord les enfants de la guerre. (Message du Christ à Martine le 31/08/2013)

†  …enfant que Je chéris, comme Je chéris chaque homme, veux-tu bien s’il te plait dire aux hommes ce qui suit :

Dieu ne veut pas la guerre
Dieu est Dieu de LA PAIX
et pour sauver LA PAIX
il faut partir en guerre
contre Satan l’infâme
qui souffle temps de guerre.

Dieu ne veut que LA PAIX
et pour cela Il va
faire souffler La Tempête
pour remettre de l’ordre
dans la tête des enfants
envahis par Satan

Puis viendra le beau Printemps de la Foi sur la FRANCE ET LE MONDE ENTIER, dès que tous verront la Croix Glorieuse resplendir dans le Ciel. Le BON roi arrivera alors pour la Joie de tous.

LES COMMUNIQUÉS POPULAIRES

Le Pape François avant-dernier Pape ?

La prophétie des Papes, attribuée peut-être à tort à Saint Malachie, fut publiée pour la première fois en 1595. Elle annonce 112 Papes depuis...

L’ Avertissement