Le Pacte de Reims conclu entre Clovis, roi des Francs, et les évêques de Gaule représentant l’Eglise, était très bien accepté par les différents peuples gaulois, rejetant la corruption de l’Empire Romain et désirant la paix.
Les Francs ne venaient pas avec l’intention de piller la Gaule, mais simplement pour l’unifier en poursuivant l’unité romaine. Les évêques préféraient ces conquérants pacifiques aux Wisigoths et aux Alamants hérétiques ariens.

Saint Rémi, évêque de Reims écrivit sa célèbre lettre à Clovis, en lui donnant des conseils paternels :

«Encouragez votre peuple ; relevez les affligés ; protégez les veuves, nourrissez les orphelins, faites que tout le monde vous aime et vous craigne.

Avec ce que votre père vous a légué de richesses, rachetez les captifs et délivrez-les du joug de la servitude.

N’attendez rien des pauvres ni des étrangers, et ne vous laissez point offrir des présents par eux.

Que votre tribunal soit accessible à tous, que nul ne le quitte avec la tristesse de ne pas avoir été  entendu…vous devez vous entourer de conseillers qui puissent vous faire honneur…montrez-vous plein de déférence pour vos évêques et recourrez toujours à leurs avis. Si vous vous entendez avec eux votre pays s’en trouvera bien. »

Le Baptistère De Reims

« Saint Rémi et le baptistère de Reims sont pour la France ce que Moïse et le Sinaï furent pour le peuple juif. »

Le Pape Saint Pie X déclarait le 19 décembre 1907 : 

« Reims conserve la source baptismale d’où est sortie toute la France chrétienne, et elle est justement appelée pour cela le Diadème du Royaume. C’était une heure ténébreuse pour l’Eglise de Jésus Christ.

Elle était d’un côté combattue par les Ariens, de l’autre assaillie par les barbares ; elle n’avait plus d’autre refuge que  la prière pour invoquer l’heure de Dieu. Et l’heure de Dieu sonna à Reims en la fête de Noël 496. Le baptême de Clovis marqua la naissance d’une grande nation : La France, la tribu de Juda de l’ère nouvelle, qui prospéra toujours tant qu’elle fut fidèle l’Eglise, tant qu’elle maintint l’alliance du sacerdoce et du pouvoir public, tant qu’elle se montra, non en paroles mais en actes, la fille aînée de l’Eglise »…

Le Testament de Saint Rémi

Au moment du baptême de Clovis, Saint Rémi prononça les malédictions et bénédictions qui accompagnèrent tous les sacres des rois de France:

« la bénédiction si vous obéissez aux Commandements du Seigneur votre Dieu, que je vous prescris aujourd’hui la malédiction si vous n’obéissez point à ces mêmes Commandements et vous retirez du chemin que je vous montre maintenant » (les dix commandements du Décalogue).

  • Apprenez, Mon Fils, que le royaume de France est prédestiné par Dieu  à la défense de l’Eglise Romaine qui est la seule véritable Eglise Du Christ.
  • Ce royaume sera grand un jour entre tous les royaumes.
  • Et il embrassera toutes les limites de l’empire romain.
  • Et il soumettra tous les peuples à son sceptre !
  • Il durera jusqu’à la fin des Temps !
  • Il sera victorieux et prospère tant qu’il sera fidèle à la foi romaine.
  • Mais il sera rudement châtié toutes les fois où il sera infidèle à sa vocation.

Au IX e siècle, l’archevêque de Mayence, Raban Maure, a rendu public, ces paroles prophétiques qu’aurait prononcé ensuite Saint Rémi :

  • Vers la Fin des Temps, un descendant des rois de France règnera sur tout l’antique Empire Romain.
  • Il sera le plus grand des rois de France et le dernier de sa race.
  • Après un règne des plus glorieux, il ira à Jérusalem, sur le mont des Oliviers, déposer sa couronne et son sceptre, et c’est ainsi que finira le saint Empire Romain et Chrétien.

Clovis conquit un immense prestige dans les Gaules et au-delà, en unifiant les Francs et les populations gauloises, en un seul peuple, par les mariages et l’exemple de sa conversion chrétienne, et celle de ses guerriers.

La vocation de la France, née  à Reims, fut confirmée dans sa mission divine d’évangélisation,  par la solennelle déclaration du Pape Grégoire IX écrivant à Saint Louis : «  Ainsi Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse.

Pour ce motif, LE ROYAUME DE FRANCE EST LE ROYAUME DE DIEU. LES ENNEMIS DE LA FRANCE SONT LES ENNEMIS DU CHRIST.

Deux siècles plus tard en 1429, Jeanne d’Arc, inspirée par Dieu, proclamait au régent d’Angleterre, le Duc de Bedford, la même affirmation solennelle :

«  Vous ne tiendrez pas le Royaume de France, de Dieu le Roi du ciel…mais le tiendra le Roi Charles, vrai héritier, CAR DIEU LE ROI DU CIEL LE VEUT….

FAITES RAISON AU ROI DU CIEL DE SON SANG ROYAL…

Et s’adressant à Charles VII :  « Gentil dauphin, vous serez lieutenant DU ROI DES CIEUX QUI EST ROI DE FRANCE. »

« Tous ceux qui guerroient au saint royaume de France, guerroient contre LE ROI JESUS, ROI DU CIEL ET DE TOUT LE MONDE »

La Loi Salique

La loi salique est la loi constitutionnelle du royaume des Francs saliens ; elle repose sur l’Evangile. Deux phrases la résument :

«  VIVE LE CHRIST QUI EST ROI DE FRANCE »

« VIVE LE ROI DE FRANCE QUI EST LIEUTENANT DU CHRIST »

Les « Legeses Salicae illustratae »  de Godefroy Wandelin (Anvers 1649) rapportent  le décret principal de la loi salique, écrit par Clovis :

« Vive le Christ qui aime les Francs ! Qu’Il garde leurs chefs des lumières de Sa Grâce ! Qu’Il protège l’armée ! Qu’Il leur accorde des signes qui attestent de leur foi, leur joie, la paix, la félicité !

Que le Seigneur Jésus Christ dirige dans le chemin de piété ceux qui gouvernent ! »

La France a eu ce bonheur inespéré, unique au monde, d’avoir la première bâti sa civilisation  sur la vérité totale, intégrale, des Evangiles ; sur le catholicisme qui signifie la « religion universelle »,  et d’avoir voulu dès sa fondation, que tous ses rois soient sacrés dans la foi catholique, les protégeant par l’onction du Sacre, de la protection perpétuelle de l’Amour du Christ, VRAI Roi de France .

Quand est-il résulté ?

La France a fondé une civilisation merveilleuse, comme le monde n’en n’a jamais vu, elle est devenue cet astre lumineux qui a couvert le monde de sa lumière, de sa chaleur et de ses bienfaits. La civilisation française n’est pas autre chose que la civilisation chrétienne.

Nier cette Vérité comme le font les républicains français, en 153 ans de 5 républiques, revient à suivre le chemin de Judas, qui renia Son Maître… et finit misérablement, au bout d’une corde. Ceux qui trahissent la France chrétienne, trahissent le Christ, Vrai ROI de France.

Mais Dieu n’a pas abandonné la France, car LUI, LE DIEU FIDÈLE au pacte de Reims, n’a rien oublié, et a promis à Paray Le Monial :
« JE RÉGNERAI MALGRÉ MES ENNEMIS »

L’Heure de Dieu approche, les enfants de France L’attendent, attendent le Signe de La Croix Glorieuse, qui renversera l’œuvre de Satan, dirigeant le monde par la force et la ruse :

LE GRAND MONARQUE annoncé le 10 Juillet 2013 à 7h 30,  par le Christ à Martine :

-Amen Seigneur

« Moi TON DIEU JE te dis :
CROIS EN Moi Je prédis qu’un bon roi vient en  France

avec grande vaillance il a JOIE et COURAGE
il est bon et joyeux
il a joie dans le cœur il est heureux de vivre
il a Foi en Jésus il croit à MERE MARIE
unie au Sang du Christ
il est doux et tranquille et il porte LA CROIX
il a fait choix DU ROI
DIEU PUISSANT CREATEUR
et il donne sa vie pour construire avec LUI
LE ROYAUME de LA VIE

+…tu devrais bien, Martine, croire enfin à MON roi
puisque c’est grâce à toi et aux autres prophètes
qu’il avance AU COMBAT qu’il avance qu’il avance.
MOI TON DIEU Je travaille au retour de MA France
à LA FOI CATHOLIQUE et non œcuménique
Je suis TON DIEU qui ose venir vous secourir
car c’est bien MON DEVOIR
car nous avons scellé un accord incassable
un accord incroyable un accord une alliance
La France a bien promis

à l’Eglise SA FIDELE de LUI rester fidèle
de protéger SON PAPE
et l’Eglise de Saint Pierre a promis son Alliance
à la France attaquée
L’Eglise c’est DIEU FIDELE qui ne déroge pas
à SA PROMESSE faite ».
« LA France c’est NOTRE France

qui oublie SA PROMESSE

Mais reste BIEN-AIMEE de SON DIEU LE FIDELE

Dieu vient LA réveiller
SA France SON Aimée
osant lui rappeler que LE PACTE D’ALLIANCE

est scellé à jamais ENTRE Dieu et LA France »

A Lire…

  • «La Mission DIVINE DE LA France» du Marquis de La Franquerie
  • «Le pacte de Reims»  de Claire Martigue Ed Tequi
  • «Le sacre des rois» de Jean Pierre Bayard
  • les 3 tomes de «Seul l’Amour sauvera le troisième Millénaire» Ed Résiac

LES COMMUNIQUÉS POPULAIRES

Le Pape François avant-dernier Pape ?

La prophétie des Papes, attribuée peut-être à tort à Saint Malachie, fut publiée pour la première fois en 1595. Elle annonce 112 Papes depuis...

L’ Avertissement