Aujourd’hui, quel est le roi  successeur légitime, en cas de renversement de la république laïque?

2 prétendants officiels :

1) La maison d’Orléans conduite par le Comte de Paris, descend de Philippe égalité, duc d’Orléans qui vota la mort de Louis XVI. Ceci est la version officielle de l’Histoire.

Bien que faisant régulièrement amende honorable pour leur aïeul,  par une messe annuelle le 21 Janvier, il y aurait un problème de légitimité :

Une substitution d’enfant aurait été faite en Italie au siècle passé, par la duchesse d’Orléans, échangeant une fille contre le fils du geôlier Chiappini de la ville de Modigliana, pour assurer une descendance mâle, en vue de l’accession au trône selon la loi salique.

Mais il y a plus grave encore: Philippe Egalité était le fils d’un palefrenier de sa mère, nommé Lacroix, qui devint ensuite cocher du banquier Duret. C’est la raison pour laquelle Louis Philippe Joseph déclara au Club des Jacobins en 1793:

« Je déclare que je ne suis pas le fils du duc d’Orléans, mais bien le fils d’un valet d’écurie. Il est notoire que mon prétendu grand-père a toujours refusé de me reconnaître pour un Bourbon, et je souscris à ce jugement »

C’est la raison pour laquelle il demanda à s’appeler « Egalité », ce que l’arrêt de la commune de Paris lui accorda:

Article premier: « Louis-Philippe-Joseph et sa postérité porteront désormais pour nom de famille: Egalité. »

« Faut-il ajouter que ce futur citoyen Egalité était Grand Maître du Grand Orient à Paris, exécutant ainsi les ordres du pouvoir occulte qui voulait, en haine de Dieu, supprimer la mission et la race royale de France,  voulues dans le pacte de Reims pour protéger l’Eglise et gouverner la France selon les lois chrétiennes.

C’est aussi la raison pour laquelle Philippe Egalité vota la mort du roi Louis XVI et troqua sa fille contre le fils du geôlier de Modigliana: Chiappini…Il se reconnaissait dans les révolutionnaires fanatiques.

Si cette substitution fut réelle, LOUIS PHILIPPE 1er Roi des Français, était le fils Chiappini. Seuls des tests scientifiques pourraient infirmer cette thèse.

Cela explique l’ acharnement de Louis Philippe à empêcher le Comte de Chambord, fils du duc de Berry et successeur légitime de la branche cadette des Bourbons, à devenir roi …

Voir les Procès en Cour Ecclésiastique de Faenza, en première instance, et de Vérone, en appel…

Tous ces documents ont été publiés par le Docteur Renato Zanelli dans la « Rivista Araldica » à Rome, et traduits par Marthe de Digoine à Nîmes en 1934.

Conclusion : Dans ce cas, il n’y a plus d’Orléans mais des descendants de l’italien Chiappini.

Mélanie Calvat, la jeune voyante de La Salette déclara :

« C’est Lucifer qui gouverne la France. Dieu nous donnera un Roi, et Il nous le donnera après les fléaux. Dieu Seul le donnera. »

Et elle ajouta:  » Je n’ai jamais annoncé le retour des Orléans, et je croirais un châtiment de Dieu sur la France s’ils remontaient sur le trône ».

Enfin, nous ne pouvons pas oublier les dernières paroles du Comte de Chambord sur son lit de mort en 1883 :

« Comme Chrétien, je pardonne au duc d’Orléans tout le mal qu’il m’a fait. Mais je ne l’ai reconnu et ne le reconnaîtrai jamais comme prétendant au trône de France. Laissez par-dessus tout ma famille entretenir l’espérance qu’un  jour, Dieu remettra sur le trône le descendant du Lys à la tête coupée, et que mon cher pays, étant redevenu encore une fois la fille aînée de l’Eglise, retrouvera sa grandeur et sa gloire».

Enfin après l’entrevue du Comte de Chambord avec Maximin Giraud,  le jeune voyant de Notre Dame de La Salette, le comte de Vançais, secrétaire du Comte de Chambord, déclara à sa famille avant son décès, que ses petits neveux ne devaient jamais douter du retour du roi, mais que cela se ferait par Dieu uniquement, à l’heure voulue par LUI.

« J’étais présent lors de cette rencontre,le prince ayant refusé que je me retire.Il conduisit Maximin à une embrasure de fenêtre et l’encouragea à parler. Je voyais que le Comte de Chambord était ému, et il parla longtemps et très aimablement au jeune prophète. Quand Maximin , profondément ému, eut quitté la pièce, le prince se tourna vers moi:

« Maintenant, j’ai la certitude que mon cousin Louis XVII existe. Je ne monterai donc pas sur le trône de France. Mais Dieu veut que nous gardions le secret. C’est LUI SEUL qui se réserve de rétablir la royauté ».

L’actuel Comte de Paris est fondateur de la loge maçonnique « Le Lys ». ( Âgé de 82 ans en 2015)

Jésus confia à la stigmatisée de Blain, Marie Julie Jeahenny:

« Cette famille prétend au sceptre et à la couronne, mais elle ne  mérite pas sa place dans les desseins de Dieu parce que la malice de son ancêtre a été de faire une innocente victime de celui qui a donné son sang pour garder sa foi et son honneur, Louis XVI. »

Marie Julie Jeahenny a prophétisé que le comte de Paris et le duc d’Anjou- Cadix auraient le désir de régner, mais cela se terminera très rapidement, quand le vrai roi descendant de Louis XVII arrivera miraculeusement, désigné par la Sainte Croix apparaissant publiquement sur lui.

Le tome 5 « Seul l’Amour sauvera le troisième millénaire » rapporte de très belles paroles du Christ annonçant l’union des prétendants au service de la Cause du roi choisi par Dieu.

2) La Maison de Bourbon d’Espagne, représentée depuis 1989 par Louis de Bourbon, duc d’Anjou, né en 1974 à Madrid,  descendant de Philippe V, roi d’Espagne, petit fils de Louis XIV, lequel renonça à tous ses droits sur la couronne de France par le traité d’Utrecht en 1713.

Un prince étranger ne peut régner en  France, selon la loi salique.

Jamais les Français n’accepteraient d’être gouvernés par un roi espagnol. Où serait la mission spirituelle de la France et le pacte de Reims?. Même si le duc d’Anjou descend en droite ligne de Louis XIV, restons fidèle au choix divin, qui annonce une descendance du roi martyre Louis XVI et de son fils Louis XVII. En monarchie, Dieu Seul choisit le roi, surtout aujourd’hui, où la Providence est l’unique recours face au chaos républicain qui a fait perdre aux français tout sentiment dynastique légitime.

La double nationalité espagnole et française, dont se réclame le duc d’Anjou-Cadix, n’a cours qu’en république, et non pas en monarchie. C’était la prétention d’Edouard III et d’Henri V d’Angleterre, d’être duc de Normandie et roi de France et d’Angleterre en même temps.

Jeanne d’Arc y mit bon ordre « de la part de Messire le ROI DU CIEL, QUI EST AUSSI Roi de France », selon ses paroles.

Aucun des prétendants actuels n’est légitime, car aucun ne descend de Louis XVII.  (Le duc d’Anjou, le Comte de Paris,  les descendants de Karl Naundorff, le prince Napoléon).

Le choix de Dieu se manifestera de manière éclatante à Son Heure , et toute la vérité sera dévoilée sur l’identité des successeurs de Louis XVII toujours vivants…

Le Saint Padre Pio, qui savait tant de secrets d’une manière surnaturelle affirma:

« Il y a un importantissime  testament caché au Vatican.

Il s’agit du testament de la duchesse d’Angoulême. Ce testament aurait révélé non seulement le mystère du Dauphin, mais encore le sien…pour le bien de la France, de l’Italie et du monde, un tel testament ne peut rester secret. »

Comme le secret fut gardé pour l’évasion et le nom d’emprunt du dauphin, la même précaution fut prise pour Marie-Thérèse Charlotte, soeur de Louis XVII, née le 19 Décembre 1778 à Versailles, qu’on appelait Madame Royale, et qui fut conduite à la frontière suisse en Décembre 1795, après la mort de Robespierre.

Elle aurait été remplacée en Suisse par sa petite amie, la fille d’un valet du Comte de Provence, frère de Louis XVI,  futur Louis XVIII EN 1815 :

Ernestine Marie-Philippine  Lambriquet,  née à Versailles le 3 Juillet  1778, fut recueillie par Marie Antoinette à la mort de sa mère en 1778, devint une très bonne amie de Marie-Thérèse, partageant la même éducation , les mêmes privilèges, et la vie à la cour.Toutefois, Ernestine avait des traits masculins et ne ressemblait pas à Marie-Thérèse, qui était très fine, ses proches l’appelaient « Mousseline », elle aimait beaucoup les animaux et la musique.

Il est probable que les deux filles furent échangées à la frontière suisse, à Bâle, et qu’Ernestine fut amenée à Vienne où elle épousa plus tard le duc d’Angoulême, contre l’engagement de ne pas avoir d’enfant, le duc étant impuissant. Ainsi les enfants royaux entrèrent dans l’anonymat pour échapper aux intrigues et aux complots.

Mais les deux frères de Louis XVI, le comte de Provence et le comte d’Artois ne pouvaient ignorer l’évasion et l’existence de Louis XVII.

Envers et contre toute légitimité, ils voulurent être « roi » et devinrent Louis XVIII puis Charles X. Le premier règne se termina en 1824, et le deuxième en 1830 dans la révolution et l’exil. Celui de Louis Philippe dans la révolution de 1848 et l’éxil également…

Il existe aussi une quantité de pseudos « prétendants » à la couronne de France, chacun se trouvant des ancêtres royaux. Une centaine répartis dans le monde entier…

Devant ce désordre encore pire que sous Charles VII, seule une intervention divine mettra tout le monde d’accord, quand la France aura perdu toute espérance de gouvernement légitime. Ce sera la nouvelle mission de Jeanne d’Arc de désigner et protéger le vrai roi jusqu’au Sacre de Reims, comme elle le fit jadis pour Charles VII.

REVELATIONS sur LE roi de  France qui vient sortir les Français de la crise :

Page 100 Tome 1 :  Dieu Seul désigne le roi :  « Seul l’Amour sauvera le 3e millénaire »

« Nul homme ne pourra dire : « Je suis roi des Français si Dieu ne le désigne
Nul homme ne pourra croire qu’il est roi devant Dieu si Dieu
N’a fait le Signe qui dit :
« C’est  le BON roi »
Croyez enfants au Signe qui signe Dieu est là… »

Page 142 :  Le Signe : La Croix au pré Carré

« Fiers soldats de l’Amour gardez Paix
En vos cœurs au milieu des tourments
Mettez genoux à terre en tenant Droite
La Croix c’est  l’épée du combat c’est
La force du roi que Dieu a désigné
Et c’est au pré Carré que se dresse
La Croix qui désigne LE roi. »

se situe le Pré Carré ? Au pied de Jeanne d’Arc, à Sainte Anne d’Auray, au monument du Comte de Chambord ? A Paris Saint Denis ? En France ailleurs ? Dieu Seul le sait…CONFIANCE ET ABANDON, notre seule gloire est d’obéir….

Page 117 : attendre LE SIGNE DE DIEU :

… »soyez sages
Attendez Signe de Dieu pour mettre genoux à terre
Devant roi qui s’avance
Seul Dieu désigne le roi »

AU SUJET DES PRETENDANTS :page 124 tome 1

« Soyez sages mes enfants
Ne cherchez pas le roi
Ne le désignez pas
Seul Dieu désignera
Le bon roi de SON choix
Si parmi vous s’avance
Un roi qui se désigne
Acceptez qu’il soit là
Potentiel roi de Droit
Et puis enfants priez
Et puis surtout priez
Pour que Dieu vous désigne
Celui qu’Il a choisi
Seul Dieu décide du roi
Seul Dieu dira le roi
En attendant priez pour
Protéger le roi que Seul  Dieu
désignera
Seul Dieu
Décide
Du roi… »

« L’heure vient de réveiller les enfants
De la France et leur dire simplement
Un roi vient en Sa France un roi
 vient soyez prêts à recevoir le roi
Que LE SEUL ROI désigne…

…La France a besoin d’aide
Et l’aide qu’elle aura
Viendra de LA PRIERE….

….POUR  ETRE  roi  DE France
Il faut être fidèle AU SEUL ROI à la CROIX »

SUR LES FAUX ROIS :

Page 79 tome 1 :

« L’Amour est le flambeau du
Bon roi qui avance
Seul un roi servant Droit
Sera roi des Français
CEUX QUI VOUDRONT PRENDRE LA PLACE
Auront peur du danger
Car le combat du roi
C’est combat de titan
Combattre l’adversaire n’est pas
Une mince affaire
Le roi qui combattra doit être un roi d’Amour…
..car Seule la Croix protège le servant de la Foi »

page 196 tome 1

« C’est dans l’humilité que Mon Bon roi
s’avance
c’est dans LA CHARITE qu’il devra
mettre à plat les lois républicaines
pour sortir de l’ornière les enfants
de LA FRANCE »

page 80 LE plan de Satan DETRUIT:

« Alors quand Dieu avance par le pas
d’un enfant tout peut bien arriver

et même la royauté dans un pays
meurtri par la Franc-maçonnerie
Dieu nettoie les frontières Dieu nettoie
l’essentiel
Dieu nettoie le chemin par où devra
passer le bon roi capétien
Dieu entend les tourments de la France
Son Aimée
Dieu entend ses enfants pleurant
d’Amour sevrés
Dieu répond aux enfants en leur donnant
Son roi »

LE rayonnement de la France page 81 tome 1:

« Dieu décide aujourd’hui
de reprendre la France
sous Sa Main tutélaire
pour qu’elle serve de phare
et que le monde entende
que Dieu règne en Sa France
et que c’est en Amour
que les lois et le Droit
règnent enfin EN la France
car si Dieu faisait Loi
par la Force des armes
les hommes n’entendraient pas
le cri d’Amour de Dieu
quand Il dit aimez-vous
l’Amour doit gouverner
sur la France Son Aimée
La Prière aura place
dans la vie du Bon roi
La Croix sera l’épée
du Bon roi que J’envoie »

LES COMMUNIQUÉS POPULAIRES

Le Pape François avant-dernier Pape ?

La prophétie des Papes, attribuée peut-être à tort à Saint Malachie, fut publiée pour la première fois en 1595. Elle annonce 112 Papes depuis...

L’ Avertissement